Mireille Chabrier

Céramille a vu le jour, il y a cinq ans, dans la jolie commune de Saint-Jean-des-Ollières, au milieu d’une nature propice à la rêverie. Le projet résulte de l’envie de Mireille Chabrier d’aborder les objets – les « artefacts » comme les appellent les archéologues, sa profession d’origine – d’une manière différente. « Je ne voulais plus me contenter de les étudier et de les dessiner, mais souhaitais passer à la fabrication et à la conception, afin d’exploiter les qualités manuelles et artistiques que j’avais pu développer. »

Elle choisit, pour s’exprimer, la terre vernissée, technique majoritairement utilisée au Moyen-Âge, tout en donnant à ses céramiques un aspect contemporain. Les objets, principalement en argile blanche, sont modelés à la main et décorés aux pinceaux avec des engobes (terre blanche mélangée à des oxydes naturels pour la couleur). Ils sont cuits une première fois à 1060 degrés, puis plonger ensuite dans un bain d’émail transparent de potier pour une vitrification  à 1010 degrés.

« A force de ratés et de pots cassés est née une ligne d’objets décoratifs et utilitaires pour la maison et le jardin. Mes collections s’étoffent constamment au gré de mon inspiration afin de ré-enchanter le quotidien, avec une note de fantaisie et de bonne humeur. »